La caravane des Enfoirés

Publié le par Amélie

L'année dernière, j'avais quitté le concert des Enfoirés en déclarant que j'en avais un peu ras-le-bol. Et bine, j'y suis finalement retournée cette année.

Petit week-end à Nantes dans un hôtel fort sympathique du centre-ville, et un chouette concert le samedi soir : La caravane des Enfoirés.

Déjà, première bonne chose : les Nantais sont moins matinaux que les Lyonnais. Arrivés vers 15h, juste quelques centaines de gens devant nous dans la file des bénévoles, et presque personne dans la file normale. A Lyon, à la même heure, on avait l'impression que tout le public était déjà là.

Deuxième bonne chose : le Zénith. 8 500 place seulement, cela fait petit à côté du POPB ou de la Halle Tony Garnier. Une grande salle qui ne sombre pas dans le gigantisme, voilà qui fait beaucoup de biens ! J'ai peut-être beaucoup plus apprécié le concert du fait que nous n'étions pas 10 000 à se bousculer dans la fosse...

Nous sommes plutôt bien placés, contre la barrière à droite. Et troisième bonne surprise : le vigile. Permission de mettre les sacs de l'autre côté de la barrière et d'empiler les manteaux. Rajoutons que le charmant monsieur nous a fait passer des bouteilles d'eaux durant tout le concert avant que nous les demandions. Presque aucun évanouissement, un record !

Globalement, j'ai trouvé le concert de moins bonne qualité qu'à Lyon, moins d'artistes qui m'intéressent, moins de bonnes chansons, peut-être une moins bonne répartition des artistes... Néanmoins, je ne me suis pas ennuyée une seconde, et reste prête à repartir l'année prochaine, si les conditions sont aussi bonnes.

J'ai trouvé JJG plus fatigué que d'habitude. il n'est pas prêt de revenir. Il faut dire aussi que notre coin, par hasard, était remplis de "pro-jjg", n'arrêtant pas de lui demander quand est-ce qu'il referait un album dès qu'il s'aventurait dans le coin droite de la scène. ça a du le saouler un minimum.


Ensuite en vrac.
- Une très belle arrivée, dans la fosse, tout près du public. un très bon moment
- Une chorégraphie sur "Thriller" super au point et très pêchue, étonnant ! Ils nous ont refait le coup plus tard, y a pas à dire, ils ont bien bossé, ça rend très bien.
- un "Dis, quand reviendras-tu" de Barbara très réussi, très intimiste. Seul Hic, tout le monde se demandait pourquoi, quitte à prendre une chanson de Barbara, ils n'ont pas repris "Il pleut sur Nantes".
- Autre oublis, aucun petit mot sur l'abbé Pierre, pourtant proche des Restos. On l'attendait tout de même.
- Bénabar très intégré. J'aime ce qu'il apporte. La perspective d'avoir Olivia Ruiz et Vincent Delerm l'année prochaine m'enchante, j'ai trouvé qu'il y avait trop d'artistes "d'jeunes". D'ailleurs : Souchon, reviens !!!!
- Des medleys pas mal du tout, mais un peu brouillons, on a parfois du mal à voir le fils conducteur.
- Des sketchs très inégaux, certains nuls, d'autres bien trouvés (comme la parodie des jeux TV). A noter une Claire Kehim très en forme.
 _ Un "J't'enmène au vent" où JJG retente le violon. Pas mal dut out.
- Un final excellent. Amel et Yannnick n'arrivaient pas à quitter la scène, et nous ont fait chanter pendant encore de longues minutes. J'ai bien aimé cette fille sur scène, une vraie personnalité.


Globalement j'ai eu l'impression qu'il y avait moins d'artistes qu'avant, ce qui n'est pas pour me déplaire. Seul Hic, pourquoi alors continuer à mettre quatre-cinq personnes sur chaque chanson, alors que vu la durée du concert, ils pourraient retourner à la forme du trio ou duo sans mettre personne à l'écart ? ça nous manque !

Voila un peu en brouillon mes impressions. Malgré des faiblesses sur les chanson et les interprétations (dues, je pense, à trop d'artistes jeunes et moins de grandes gueules), j'ai passé un très bon moment, et n'ai pas vu passer le temps.

Question habituelles : vais-je regarder ce que cela donne à la tv ? Why not ? Pour voir ce que donnaient tous les effets visuels que j'ai un peu raté de ma place.

Publié dans Danses avec le La

Commenter cet article