Sex & the City, le film : oui, j'ai aussi un avis sur la question

Publié le par Amélie

La majorité des blogs tenus par des filles (parce que je déteste l'expression "Blog de filles") ont parlé du film Sex & the City durant la semaine passée. Les 3/4 commençaient par : "Depuis le temps que j'attends de revoir ces 4 filles, je suis faaaaaan de la série". Le quart restant était plutôt : "Pfff, de toute façon, j'irais pas le voir, j'ai toujours détesté la série, je suis une vraie rebelle".

Pour ma part, je ne suis ni dans l'un ou l'autre de ces deux clans. Evidemment, voila bien des années que j'avais entendu parler de la série. Tout ce qu'on me disait me faisait penser que ce show était fait pour me plaire. Et puis je n'ai jamais eu l'occasion de regarder le moindre épisode. Jusqu'à il y a 2 ans, avec les rediffusions de M6 le vendredi soir.
Et là, quel fut mon impression ? La première, vraiment, c'est que j'ai été horrifié par la VF. Seule la voix de Miranda est potable, et encore. Le genre de truc qui me bloque totalement. Alors je n'ai pas suivi. Ou bien une fois de temps en temps. Parce que mine de rien, je m'attachais à ces 4 filles, parfois perdue, parfois complètement folles, parfois tellement vraies. J'aimais leur amitié indéfectible, la folie de Carrie pour les chaussures, parce que mine de rien, moi aussi si j'en avais les moyens, je ferais des razzias chez Jimmy Choo. Et puis j'aimais bien le ton de la série, entre sérieux et fanfreluche, avec un poil de provoc, mais toujours vrai.

Je me suis promise de m'y mettre sérieusement, les saisons dans l'ordre, et en VOST. Mais voila, un épisode de Grey's Anatomy entrainant un autre de Desperate Housewives, lui-même amenant 40 minutes de Prison Break, en deux ans, je n'ai jamais pris le temps.

Néanmoins, j'avais quand même envie de voir le film, 2h30 de girly attitude entre copines, ça ne peut pas faire de mal. C'et sûr, au début de la séance, j'ai un peu halluciné. Une queue monstre 1/4 d'heure avant le film, des papotements tellement forts qu'il était impossible de suivre les bandes-annonces, des cris de joie à l'arrivée du générique... Vu de l'extérieur, tout ça semble assez surréaliste. Et puis je me suis dit que si sortait maintenant un film sur les Friends 5 ans après, je serais dans le même état.

Je ne vais pas refaire l'histoire. C'est une comédie romantique, une vraie, là où les demandes en mariage se font à genoux, les mots de passe d'ordinateur sont L.O.V.E., et où le final est un vrai happy end, comme on le aime (peut-être un peu trop pour le coup).

Plus qu'un film, j'ai eu l'impression de voir une 7e saison en accéléré. Tout le monde est heureux au début, puis vient le doute, le grain de sable, la catastrophe, la remontée, et le finale en apothéose. Le tout saupoudré de quantité de jokes : les chaussures de Carrie, le conte de fée de Charlotte, les questionnements de Miranda, les fantasme de Samantha, Manhattan, les Cosmopolitans, Vogue, la fashion week, les brunchs, des tenues improbables... Même une paire d'escarpin Manolo Blahnik joue un rôle on ne peut plus important.

Les non-fans risquent de ne pas bien s'y retrouver. Et pourtant ce serait dommage. Parce que le film Sex & the City ne se contente de parler de mode, d'amour et de sexe. D'abord, le sexe est assez peu présent finalement, mis à part avec le personnage de Samantha. Ensuite, plus que parler d'amour, le film parle de la vie, et que oui, c'est possible d'être heureuse même quand tout ne va pas comme on l'aurait rêvé. Etre heureuse avec ou sans mec, avec ou sans grand mariage, avec ou sans ses principes. Etre heureuse à 20, 40 ou 50 ans, mener sa barque, assumer ce que l'on est. ça parle si peu d'amour que l'amitié apparaît finalement comme étant la chose la plus solide au monde.

Une bulle de champagne rafraîchissante, une véritable comédie romantique. Mais un peu plus que ça.
En fait, tout comme la série.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 04/06/2008 09:35

Bienvenue par ici David :)C'est clair que si tu 'as pas aimé la série, le film ne devrait pas beaucop de plaire, c'est vraiment le même ton.

david martin 04/06/2008 07:08

J'avoue que je n'ai jamais accroché à la série. Et pas uniquement à cause de la VF.Du coup, le film ne me tente pas du tout.