Le jour où j'ai faillis me ruiner

Publié le par Amélie

Hier après-midi, j'ai bien faillis faire des folies vestimentaires, et donc financières.

Hier après-midi, j'ai pénétré dans l'antre H&M, pour voir ce qui restait de la collection limitée Viktor & Rolf.

La collection Chanel, je l'avais raté. Elle était partie en 1/2 heure.

La collection Stella McCartney, j'y avais été, mais il n'y avait pas grand chose qui m'avait plus. Mis à part une très jolie écharpe que j'ai perdu depuis.

La collection Viktor & Rolf, je l'avais remarqué depuis longtemps, et quelques belles pièces m'avaient tapés dans l'oeil. Prise par mon boulot, la date fatidique m'étais sortie de lk tête. Et deux jours plus tard, certaines pièces étaient introuvables.


Mais il y avait quand même quelques beaux restes qui ont fallis coûter cher à mon compte en banque.


  1. * Un pull blanc tout doux décoré d'un noeud pap'
  2. * Un pantalon avce une petite chaîne sur le côté agrémentée du coeur, détail phare de la collection
  3. * Une paire de chaussures sublimissimes, à talon aigilles roses.

J'étais littéralement en extase dans la boutique, ces trois pièces à la main. Mais je trouvais l'effet noeud pap' du pull trop gros, le pantalon était trop petit, et les chaussures étaient sublimissimes, mais carrément instables.

Donc aucun de mes coups de coeurs ne s'est transformés en achat. Le tout m'aurait coûté plus de 200 €. Ma carte Bleue respire.

Sauf que je n'ai pas dit mon dernier mot. Si mon boulo m'en laisse le temps, je flânerais dans d'autres H&M pour essayer de trouver ma taille du pantalon. Quand aux chaussures, plus le temps passe, plus je sens le regret monter... 

Publié dans Danses avec moi

Commenter cet article