Top model 2005.

Publié le

Cette émission avait tout pour me plaire : de la real-tv qui fait rêver, des filles qui souffrent et se font humilier, des paillettes, et la gloire à la clé.

Hasars des vacances et des sorties, je n''avais pu regarder que le premier épisode. Intéressée par la présentation globale, je dois dire que ça ne m'avait pas transporter plus que ça. Mais hier soir j'ai décidé de relancer la machine en regardant la finale.

Et là, incroyable, j'ai tenu à peine 10 minutes, la saison 2 de Smallville me paraissant plus intéressante.

A vrai dire, je me demande ce qu'avait de moins cette émission par rapport à Nouvelle star and co... peut-être le vide intersidéral qu'est en lui-même le métier de mannequin...

Beaucoup se sont plaint  par rapport aux régimes qu'on demandait aux filles, blablabla... obliger de poser nues... Personne  n'a dit que la tv était morale, ça ne me semble pas bien pire que L'île de la tentation au niveai impudeur et dignité humaine.

Enfin, pour les intéressées, je vous donne quand même la photos d'Alizée, la gagnante. Longue carrière à elle, soyons sympa.



Publié dans Danses médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article