Martha Graham.

Publié le

Pendant les vacances, ma mère me lance le premier soir : "Et si on allait voir Martha Graham ce soir ? C'est le seul spectacle de danse avant que tu ne parte ? ". Et hop, ni une, ni deux, direction une fois le soir venue Vaison la Romaine pour voir une représentation de la compagnie de Martha Graham dans le théâtre antique.

Déja, rien que l'endroit : l'amphithéâtre en plein air, la lune qui brille dans la nuit, la scène, les ruines doucement éclairées en fond. Ensuite, voila bien longtemps que je n'avais vu de ballets, et l'occasion de voir des chorégraphies de Martha Graham ne s'était encore jamais présenté à moi.

Chorégraphe morte il y a une dizaine d'année, elle a eu un style bien particuler, précurseur de la danse moderne. En plus, elle a signé quasiment tout les costumes, il y a une vraie adéquation.

J'ai adoré. Il y a un langage bien personelle, très particulier, on est toujours surpris, toujours émus. Sur les quatres ballets, je retiens le 3  ème acte du 3ème, l'hymne au soleil avec un super corps de ballet. Et le premier, Lamentation, un solo de 4 minutes sur la douleur. La danseuse est prise dans un étaux de tissus, ses mouvements sont amoindris . Mais il y a tellement de chose qui passent entre elle et nous ! Un vrai moment de Danse.

  

Publié dans Danses avec la danse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 04/08/2005 20:47

Oh, c'est gentil ça, mais ce n'est pas juste un passé la danse : j'en fais encore ;)

Bruno, aoûtien malgré lui 04/08/2005 15:12

C'est vrai que je néglige énormément cet aspect de ta personnalité. Tu as également un passé de danseuse (ça me rappelle une dénommée Claire Ch...) Cette discipline forge le caractère, si l'on regarde bien, non ?! ... Bizz, à bientôt.[je suis en congé forcé de clavier, lol].