Off-Prime

Publié le par Amélie

Mercredi 9 mai, après la Nouvelle Star, apparaîtra une nouvelle série : Off-Prime.

Petites impressions en avant-première après le visionnage de l'épisode 6.
Tout d'abord, Off-Prime, qu'est-ce que c'est ?

Une série de 26 minutes, chaperonnée par Bruno Solo et Simon Astier (Kaamelott).
Le lieux ? Les coulisses d'M6.
L'actrice principale ? Virginie Efira.
Le sujet ? La vie de l'une des animatrices de la chaîne, une certaine Virginie Efira justement. Carriériste, égocentriste, elle brille sur les plateaux, notamment ceux de la Nouvelle Star, mais sa vie privée est plutôt un désastre. Elle veut devenir une vraie star, travaille sur une pub de Bruno Solo, passe le casting de Camping 3 avec Franck Dubosc, prépare une comédie musicale toute pourrie avec Florent Pagny. Elle déprime quand le vigile d'M6 ne la reconnait pas à l'entrée ou que Chrsitophe Willem est plus poursuivit qu'elle par les paparazzis.


Fiction ou réalité ? Voila tout le dilemne de la série ! Et on a parfois un peu de mal à s'y retrouver. Virginie Efira y joue son propre rôle, des plans des locaux d'M6 apparaissent régulièrement, le scénario fait souvent appel à des faits réels (la Nouvelle Star...), les guest y jouent souvent leurs propres rôles... Virginie Efira assure en tout cas qu'elle n'est pas aussi peste que dans la série (ce qui n'est pas bien compliqué).

Sur la forme, c'est très proche du sitcom, mais avec un minimum de qualité (les décors font un peu moins faux que ceux d'Hélène et les garçons, mais ce n'est pas non plus bien dur). Il y a des passages un peu lourds, un peu mal joués, un peu pas-très-drôle. Mais il y en a aussi des très bien vus et plutôt marrants.
Virginie Efira ne s'en sort pas si mal que ça en tant qu'actrice, même pas mal du tout. Elle
a même parfois un certain talent comique. Simon Astier est parfait dans le rôle du meilleur ami un peu space. Tout le monde s'en donne globalement à coeur joie.

Bilan : bon, c'est loin d'être la série de l'année. Mais le concept est plutôt original, et ils sont allés au bout des choses. A voir, Christophe Willem dans son propre rôle... mais avec un caractère bien éloigné du sein dans la réalité.

Publié dans Danses médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article