Mercredi soir, c'est Nouvelle Star IV, V

Publié le par Amélie

Voila donc les épreuves tant redoutées du théâtre. Là où se révèlent des inconnus et où sombrent ceux qui nous avaient ébloiuis en province. Au passage, tout ça s'est passé au théâtre des Variétés. Mais l'année dernière, c'était au théâtre du Trianon, là où nous avons fait notre spectacle de danse quelques mois plus tard (avec Elisabeth Platel au premier rang, rappelons-le).

Le premier épisode était très chouette. Beaucoup de musique déjà, beacoup de castings. ça a permis de faire un peu d'écrèmage, mais on avait toujours pas beaucoup de vrais coups de coeur. Le roi de la beat boxa entre autres dégagé. C'est sûr qu'il aurait eu du mal à se frayer un chemin à Baltard, mais je suis sûre que le jury le garde dans un coin de leur tête pour un album, peut-être.


Le deuxième épisode a été beaucoup plus instructif au niveau des coups de coeurs. Le Yukulele man (Julien dans la vraie vie), m'a vraiment séduit par son "A la faveur de l'automne". Il m'avait déjà séduit avant, là, il en est chez moi au stade du possible vainqueur. J'ai aussi beaucoup aimé le grand black émotif, Vincent, très chouette. Je garde une petite préférence également pour le mec à la voix rauque.
Au niveau des "mais que font-ils encore là ?", je demande la blonde aux cheveux frisés. Qui est -elle pour dire qu'elle a une "sensibilité exacerbé". Elle me gonfle, et elle est prétentieuse comme pas deux.
Je ne peux également pas supporter Gaëtane, la chouchoute d'André. Je ne vois pas ce qu'elle a de si particulier. Elle est niaise comme pas possible, pleureuse, se donne un style, drague comme pas possible Yukulélé man, je ne la supporte pas. Je ne l'ai d'ailleurs jamais supporté.
Ce cinquième épisode a par contre été moins intéressant d'un pur point de vue télévisuel. Beaucoup de passages dans les familles des candidats, de larmes... quand on pense que pour l'instant ça a été l'épisode le plus regardé de la saison...

Ce qu'il y a de bien, c'est que les goûts de la rédaction sont à peu près comme les miens : vive Yukulele man et à bas Gaëtane. Ok, ça fait un peu jeu du cirque tout ça .

J'ai hâte de voir le premier prime, ou pas moins de 6 candidats vont dégager. On va vraiment voir ce qu'ils ont dans le ventre.

Publié dans Danses médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article