Les Piqûres d'araignée.

Publié le par Amélie

Il y a quinze jours est sorti le troisème album de Vincent Delerl, intitulé "Les Piqûres d'araignés". Album dont j'ai attendu impatiemment la sortie, Delerm étant un artiste que j'apprécie beaucoup.

Et grosse déception, après grand attente.

J'aime pas mal son single "Sous les avalanches" qui marque un vrai changement musical.  On enlève le piano solo, le quatuor à cordes. On donne un son plus pop, avec batterie-basse-guitare pour une ambiance sympatique. J'étais curieuse de voir comment Delerm allait évoluer musicalement. Et pour certaines chansons, c'est vraiment une réussite. Mais pour d'autres c'est tout simplement ennuyeux.

La déception de l'album vient aussi des textes. Où est passé l'humour de Vincent Delerm, sa façon très spécifique de voir les choses quotidiennes ? On sent qu'il a aussi voulu évoluer du côté des textes, mais avec moins de réussites que la musique.



Soyons honnête, certaines chansons sont très réussies. Je retiens le single cité plus haut ; "Je t'ai même pas dit", déclaration d'amour mignonette ; "Ambroise Paré" vraiment très touchante ; "Sépia plein les doigts" très réussie aussi, et surprenante car c'est la première chanson engagée de Delerm, et on ne le connaissait pas sous ce jour-là ; "Favourite song" chanson très rigolote sur ses influences  musicales ; et "Il fait si beau" on l'on retrouve enfin son humour tant apprécié. Pour les sept autres chansons... Bof, je me suis ennuyée.

On a l'impression que Delerm a cherché à se renouveler, ce qui est une exellente initiative, mais qu'il n'a pas encore tout à fait trouvé ce qu'il voulait, qu'il ai vraiment finit sa transition. .

Ceci-dit, pas mal de gens m'ont dit que cet album décevait à la première écoute, mais plus on l"écoutait, plus on rentrait dedans et plus il plaisait.

Faut voir. Mais pas convaincue.

Publié dans Danses avec le La

Commenter cet article