Attention, je vais me la péter grâve.

Publié le

Et je vous aurais prévenue !!!
Hier a débuté le 58 ème festival du film de Cannes. Je n'étais pas devant mon poste, ça m'étiat sorti de la tête. Mais j'aime bien voir la montée des marches, comparer les robes des stars, faire des pronostics sur les nominés et tout et  tout. Je me rattraperais dans 10 jours pour la cérémonie de clôture.
Elle est pas belle cette montée ?

 

Et c'est là qu'intervient un  grand moment de frime : j'ai foulé ces marches, j'ai monté ces escaliers sous le crépitements des flach pendant le festival de 2000.

Et oui, mon popa travaillait avec un producteur (Vattel ou Les rivières pourpres, ça vous dit quelque chose? ). Donc mon popa était allé à la soirée d'ouverture avec ma mère, ils en ont d'ailleur ramené deux trousses en soie Loréal que nous avons toujours avec ma petite soeur.

Et voila que trois jours plus tars, j'y suis allé aussi. ça devait être la montée des marches pour l'équipe des "Rivières pourpres" je crois, faire un peu de pub pour le film avant qu'il sort. Finalement l'un des acteurs n'a pas pu venir. Mais on est quand même resté et monté les marches.

Attention, mon rêve de princesse s'est concrétisé l'espace de 36 heures !!
Parti vendredi à 12h30, après les cours. Orly, avion pour Cannes. Chauffeurs qui nou attendait, avec voiure officiel du festival. Arrivée au Martinez. Plein de monde devant. On sort de la voiture, les gens amassés derrières les barrières nous regardent, et certain nous prenennt en photo au cas où on  erait des célébrités qu'ils n'auraient pas reconu, lol.

Dans la chambre, il y avait eu un petit problème, donc pour se faire pardonner, une bouteille de champagne et des petist gâteaux nous attendaient.

Quelques heures pour se préparer, j'avais une robe longue Lolita Lemplika louée pour l'occasion. On descend dans le hall de l'hôtel, plein de star. On monte dans une voiture, direction le Palais des Festivals. On descend, monde de fous qui hurle non-stop, foule de photographes. Et on monte les marche : devant nous Brian De Palmas, son film "Mission to Mars" éait celui présenté ce soir-là. Derrière nous Antoine de Caunnes et Guillaume Cannais. Ces 3-là montaient très doucement, pour se faire photographier de partout. Nous, on est monté très vites, les photographes avaient reconnu les communs des mortels que nous étions :)
N'emepêche, le lendemain, on a vu des photos offciel de De Palma où je suis derrière, on voit la moitié de ma tête !!

Dans la salle, on est au parterree, les meilleures places. C'est maarant : 2 000 personnes habillées super classe pour voir une daube et applaudir le réalisatreur à la fin ("Misison to Mars", c'etait vraiment pourri comme film ).

Fin du film, on sort de la salle, je me cogne à Natash Régnier.
On sort du palais, plein de photographes attendent les gens pas stars qui sortent du Palais (en fait, il y en a plein), ils les prennent en photos, leur donent leur carte pour venir les retirer le lendemain : ça fait un chouette souvenir !

On rentre à l'hotel Martinez, les soirées s'organisent sur la plage. Nous, on enlève nos tenue de soirée et on va manger tranquille dans une pizzeria, en se disant que 2h avant, on cotoyait tout le gratin du cinéma.
Dodo, puis petit dej au Martinez, puis flânerie dans Cannes, achetage de cadeaux pour mes soeurs, puis aéroport et Orly....
C'était trop biiennnnnnnnnn !!

En rentrant, j''avais fait le décompte de tous les acteurs que j'avais croisé, euh, je m'en souvient plus bien maintenant. Chabat, Farrudjia, Winter, Casta, Régnier, De caunes, Cannet, et plein d'autres: ma mémoire est trop courte.

A la la c'est beau de se prendre pour une petite princesse le temps d'une journée !
Oui, parceque le lendemain, j'avais commencé à réfléchir sérieusement à mes révisions du bac de français, qui avait lieu  à peine un mois plus tard.

Publié dans Danses avec moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Bruno Galetti 18/05/2005 22:06

Au mois de mai, c'est le seul moment d'air frais pour démarrer et poursuivre mon printemps chaque année - je suis les évènements jour après jour sur une chaîne cryptée ou ailleurs. Si j'avais le satellite... Ah ! si j'étais riche-euh... Ce que je préfère ? les nuits cannoises (pendant le Festival). woaw !!