"L'alchimiste".

Publié le

Il parait que ce bouquin, tout le monde le lit en classe de collège. Mes profs ont dû passer à côté, c'est donc à 23 ans (et pas toutes mes dents blablabbla) que je me suis mise à la lecture de l'Alchimiste de Paulo Coelho.





Roman initiatique à l'état pur : la recherche d'un trésor, d'un sens à sa vie, d'un mystère, de l'amour. Le tout remplit de dangers, de personnages un peu mystérieux, d'aventures. Saupoudré de quelques pensée philosophiquea pas trop complexe.

Je comprends que ça doit bien plaire à des collégiens. jJe dois dire que je me suis aussi laissée prendre, bien que le style ne soit pas hyper élaboré (peut-être là-aussi un problème de traduction). Je l'ai trouvé peut-être un peu naïf par moment, mais en tout cas très poétique, et plein de jolies images.
Qui n'a pas rêvé à 13 ans de suivre sa Légende Personnelle et de parler le Langage du Monde ? De vivre ses rêves ? Remarque, même plus vieux c'est aussi possible.

Les résignés de la vie n'on pas de chance. Je ne pense pas être de ceux-là, et j'espère ne jamais l'être.

 

Publié dans Danses avec le A

Commenter cet article

Bruno Galetti 18/05/2005 22:00

Moi, c'est une mystérieuse brune rencontrée dans un fameux parc d'attraction de l'est parisien qui m'avait conseillé 2 le lire. Je venais d'avoir 30 ans ! Puis j'ai enchaîné sur un autre.

yannick 18/05/2005 18:19

Salut
Moi aussi je n'ai eu la chance de voir mes profs me recommander la lecture de l'Alchimiste. C'est un magnifique livre qui porte à l'évasion de l'esprit et à la recherche de son trésor de vie. Je ne l'ai qu'à 21 ans malheureusement, il m'aurait servi un peu plus tôt.