Grey's Anatomy saison 1.

Publié le par Amélie

Depuis le début de l'été, j'ai craqué pour une nouvelle série : Grey's Anatomy. Tf1 a diffusé la première saison depuis juillet, et la saison deux commence ce soir.

Pour faire court, c'est une série qui se passe en hôpital.

J'entends déja les remarques  : "ouhaaaaa, c'est copié sur Urgence !"

Et bien non ! Je dirais même que ça n'a pas grand chose à voir.

Urgence est une série réaliste sur le milieu hospitalier (beaucoup de problèmes), dramatique (tous les patients sont des cas sociaux), et mettant en avant le côté positif de la médecine (tous ensemble pour sauver des vies). Grey's anatomy est plus divertissante, glamour et surtout plus féroce.

Plus glamour : ici, vous êtes dans un hôpital ultra sophistiqué de Seattle. Quelques malades bien sûr, mais assez peu d'effusions de sang. On ne s'attarde pas sur les infirmières ou autres petits personnels. Ici, on ne s'attache qu'au service de chirurgie, celui qui compte les meilleurs médecins et étudiants, qui sont ici tous des mannequins potentiels. Rajoutans deux internes qui couchent avec leur patrons dès le 4ème épisode.

Plus féroce : Ici, la solidarité entre médecins n'existent pas. Vous êtes en chirurgie, tout le monde tuerait son voisin pour participer à la méga-opération neurologique super rare. Les internes luttent entre eux pour se faire bien voir des divers chefs, et être le meilleur. La sous-sous chef déverse son trop-plein de stress sur ses internes, et lutte pour monter dans la hiérarchie. Les sous-chefs luttent pour devenir le chef, et le chef lutte pour que personne ne devine qu'il a des problèmes de santé.

C'est moins dramatique qu'Urgence, mais tellement plus drôle !



Côté personnage, nous avons du bon, du très bon, et du moins bon.
Meredith, la personnage principale, est l'héroïne américaine rêvée : jolie, super douée, fille d'une mère super douée, très populaire. Elle arrête de faire rêver quand on sait que son chéri était marié. Son côté trouble tout de même : sa mère super célèbre est atteinte d'Azleihmer, et personnes ne le sait sauf Meredith.

Est-ce le doublage ? Mais son chéri le docteur Shepherd est aussi plat, et en plus un salaud.

Cristina Yang est l'interne surdouée, omnubilée par le travail, mais qui se fait pratiquement toujours dépasser. Elle attend un bébé du docteur Burke, son patron, qui ne le sait pas. Lui est grâve amoureux, elle aussi mais n'arrive pas à se déclarer. Ne devrait pas tarder à faire une maxi crise de nerf.

Le docteur Burke parlons-en. Le carriériste qui oublie de temps en temps que ses patiens ne sont pas que des morceaux de viandes. Très fort potentiel sexy lorqu'il est coiffé de son bonnet de chirurgien à fleurs. Au passage, ces deux-là font un magnifique couple de minorités visibles.

Le docteurs Bailey, dit "Le tyran". Fait subir à ses internes ce quon lui a fait subir, c'est-là-dire beaucoup de choses. Devrait tomber enceinte dans la saison 2, donc possiblement encore plus iracsible. J'adore.

Izzie, celle qui a fait mannequin pour se payer ses études. Mais plutôt douée et assez attachante comme personnage. Fait très bien la cuisine.

Georges, hyper cute. Le mec gentils, très capable, à l'écoute, mais sans grandes confiance en lui, et subissant de nombreux apssages assez humiliant. Vraiment adorable. Au début, flashe sur Meredith, mais on sent un bon feeling avec Izzie.

Alex enfin. L'étudiant tête à claque. Le frimeur-dragueur-lourdingue. Mais on a pu apercevoir un côté super gentil avec ses patients. Cache ses sentiments sous une carapace de vannes. Détails amusant : a refilé la Syphillis à Georges par l"intermédiaire d'une jolie infirmière.

Tous un joyeux monde bien sympathiqe ! Et si la saiosn 1 comptait 9 épisodes, la 2 en a 27 ! Ce qui signifie encore pas mal de chouettes séances, si TF1 ne commence pas à faire n'importe quoi dans ses diffusions.

Publié dans Danses en série

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tibo 01/08/2006 16:41

Moi aussi, j'aime beaucoup cette série.Mais moins que Desperate housewives.Et encore moins que Lost.
En tout cas, les américains sont vraiment très fort pour ficeler des séries captivantes