Les démonstrations de l'Ecole de danse de l'Opéra, version 2008

Publié le par Amélie

Que serait une saison à Garnier sans les démonstrations de l'Ecole de danse, je vous le demande ?

J'ai vu dimanche matin les petites classes, et tout comme l'année dernière, j'ai beaucoup apprécié.

6ème division garçons : la star ici, c'est surtout le prof Bertrand Barena, qui sait allier rigueur et complicité avec ses élèves. Sa classe est toujours impressionnante. Bon, ses élèves ne font pas encore des manèges de grands jetés, mais tout est très propre, très musical, même un simple grand plié. Ils prennent aussi quelques risques avec un exercice de batterie. Un élève semblait en particulier posséder déjà un certain charisme, et il était d'ailleurs régulièrement mis en avant. Un autre avait absolument tenu à danser malgré une toux persistante, bravo à lui.

6ème division filles : classe de Véronique Doisneau. Un groupe de filles parfaitement ensemble et avec un joli travail de bras. Une petite et une grande montraient déjà des qualités musicales intéressantes. Dommage qu'il y ai eu si peu de sourire, on va mettre ça sur le compte du trac de la première scène.

5ème division garçons : classe de Marc du Bouaÿs. Ouai, bon, là, les ensembles, on va un peu les oublier, c'était surtout un vaste portnawouak. Mais faire commencer les démos par un adage, ce n'est pas ce qu'il y a de plus facile. Et les élèves ont fait preuve de prises de risques lors des sauts qui étaient très réussis, et quitte à choisir entre ça et des ensembles parfaits, je préfère la première solution.

5ème division filles : classe de Marie-José Redont. Décidément, les filles ont un sacré niveau. C'était une très belle classe, avec beaucoup de musicalité, de virtuosité et de sens artistique, très homogène. J'ai particulièrement aimé leur exercice d'emboîtés. Et ça n'a rien à voir, mais j'ai kiffé la jupe de la prof.

4ème division garçons : première démo de Wilfried Romoli en tant que professeur ! Et il semblait avoir autant le trac que ses élèves, cf ses bafouillements dans ses explications. Mais j'ai aimé le fait qu'il vienne saluer à la fin avec sa classe. Cette division était assez disparate, dû à la grande différence de taille des garçons. Les plus petits semblaient se donner beaucoup de mal pour sauter aussi haut que les autres, mais paraissaient surtout crispés. Les plus grands ont par contre été magistraux dans leurs sauts, avec une belle élévation et une envie de danser enthousiasmante.

4ème division filles : classe de Fanny Gaïda. Les filles de ce niveau ont déjà l'expérience de la scène, une certaine confiance en elle... Et ça se sent tout de suite. Plus que leur agilité sur pointe et que leur technique très propre, j'ai été séduite par leur aisance sur scène, leur envie de danser et leur musicalité. Beaucoup de fortes personnalités chez les anciennes "tous petits rats de l'Opéra".

Classe de folklore, 6ème division : professeur Marie Blaise. Beaucoup moins tristounette que l'année dernière. Peut-être parce que la prof les a fait chanter, et ça les a décoincé. Mignon.

Classe de danse contemporaine, 2ème division : professeur Claire Baulieu. J'adore ce style de danse, alors quelle frustration que ça ne dure qu'une dizaine de minutes. Surtout que ça m'a semblé assez proche de ce qui avait été fait l'année dernière, et sans grandes envolées techniques. J'aurais aimé en voir plus.

Classe de mime, 5ème division : professeur Yasmine Piletta. C'est toujours très drôle cette classe, les élèves se lâchent ! Cette fois-ci, on a eu droit aux bûcherons et au départ en vacances. Avec en prime quelques explications techniques sur le mime, toujours intéressantes.

Classe de danse de caractère, 4ème division : professeur Isabelle Hérouard. Décidément très en forme les 4ème divisions ! Ils ont l'air de bien s'amuser sur des danses très entraînantes, et nous aussi. Dommage encore une fois que ça ne dure que si peu de temps, et qu'une bonne moitié de la démo soit consacrée à des exercices de coordination pas forcément très scéniques.

Classe d'expression musicale, 6ème, 5ème division et grandes stagiaires : professeur Scott Alan Prouty. Toujours aussi génial pour terminer la matinée, on ne change pas une programmation qui gagne. Les élèves s'en donnent à cœur joie, même si ça s'emballe un peu rythmiquement sur La valse à mille temps de Brel. Mais ça reste une prestation inventive et drôle, et en plus ils chantent juste.

A peut-être dimanche prochain pour les démonstrations des grands.

Publié dans Danses avec la danse

Commenter cet article

divadanse 09/12/2008 10:02

Bonjour Amélie !Vos commentaires sont très intéressants, mais je constate que vous oubliez de mentionner des personnes importantes et indispensables, ce sont les pianistes. En effet, ils sont eux aussi sur scène, et ils sont présents tout au long de l'année auprès des enfants. Alors un grand merci à Mr Lofficial, Mr Gieysztor, Mlle Sadaune, Me Tsuchia, Me Shimura, Me Simon et Mr Mytrowytch. 

Amélie 09/12/2008 23:27


Bienvenue Divadanse :)

Vous avez complètemet raison ! Merci d'avoir réparé mon oubli en indiquant le nom de ces pianistes qui font un travail formidable tout au long de l'année.


Helen 02/12/2008 16:17

Rhalala, vivement que je revienne à Noël pour aller à l'Opéra!!!
:-)

Amélie 02/12/2008 22:53


Surtout qu'il y aura pas mal de chose à la période de Noël : Raymonda, une soirée Béjar et la fin des démos !