En direct de la Star Ac' 8 : épisode 8 et 9 - départ injuste d'Edouard

Publié le par Amélie

Semaine 8 :

- Gros clash entre Joanna et Gautier. Pleurs, cris, crises de nerf. Les deux affirment qu'ils ne peuvent pas se piffrer et qu'ils n'ont rien en commun. Bah moi, je trouve que, au contraire, ils se ressemblent pas mal. Une finale Joanna-Gautier, précédée d'une semaine seuls tous les deux à l'Academy, ça le fait, non ?
- Les élèves ont passé le casting pour un opéra contemporain à Châtelet. Et bien franchement, ils m'ont bluffé. La musique contemporaine a cela de difficile qu'elle n'a pas de métrique symétrique, et qu'elle est totalement atonale. En langage clair, ça veut dire qu'il est très difficile de chanter en rythme, et surtout de chanter juste. Mickels m'a épaté, ses talents de musicien et son sens harmonique devraient le mettre en bonne place. Gautier était pas mal non plus, mais un peu serré dans les aigus, trop de soucis techniques encore. Anissa et Solène étaient franchement impressionnantes. Faudra juste dire à Solène que dans un opéra, on ne dit pas "chanson" mais "air".
- Le prime : Alice m'a déçu, je ne l'ai pas trouvé dedans et ses défauts techniques étaient revenus. Joana était sublime. Quentin est éliminé, et je trouve qu'il a été d'une grande classe dans ses dernières paroles. Vraiment plus mûr que ses 17 ans par moment.

Semaine 9 :
- Samedi, lors du débrief, Mickels craque. Il est trop chou quand il pleure !
- Et ce n'est pas le seul à ne pas être bien. Tout le monde craque sous la pression. Joanna pleure parce qu'elle n'a plus Quentin. Mickels pleure parce qu'il se sent bloqué. Anissa est en mode crise nerfs pendant 2 jours. Edouard saoule tout le monde en distribuant ses conseils. Tout le monde se crie dessus pour ensuite se jeter dans les bras en pleurant et en disant qu'il ne faut pas s'engueuler cette semaine.
- Les évaaaaaaaals. On se demande à quoi elles servent, ah si, à garder du suspens et les quelques téléspectateurs qui restent. Les élèves ont interprété les titres de leur futur album, très bien réarrangés j'ai trouvé, dans un esprit très jazzy.
        +Joanna reprend Disturbia. Super, comme à chaque fois. Elle est tellement au-dessus.
        +J'ai bien aimé Gautier dans sa reprise de Marc Lavoine, de même qu'Alice, qui avait retrouvé toutes ses qualités.
        +Mickels est un très bon musicien, le meilleur de l'année, et sûrement le meilleur toutes les promos confondues. Mais il n'a pas le charisme pour être leader d'un groupe.
- Retour à la réalité. En plein doute, Mickels se plaint pendant les répèts de ne plus avoir de voix... tout en continuant à fumer à la fenêtre le soir dans le froid. Faut tout leur expliquer décidément !
- Conversation unique de tous les élèves pendant la semaine : qui va être éliminé ? De toute façon, ils n'en savent rien puisque c'est la première fois qu'ils sont tous soumis au vote du public. Bref, une conversation qui tourne en rond.

Le prime :
- Joanna est tellement la gagnante attendue, et tellement sublime.
- Nikos, déchaîné, mime la guitare sur le medley Nino Ferrer... Sauf qu'il n'y a absolument aucune guitare dans l'orchestre sur cette chanson.
- Méchin se fait huer par le public, et se fait sèchement casser par Anne. En tout cas, elle n'aime pas Alice et cherche chaque occasion pour la blesser.
- Anissa ne me fait pas grand chose, et Solène a du mal sur Brit-Brit, vite essoufflée.
- Comme tous les ans, Serge Lama chante avec une élève D'aventures en aventures. Il aime mettre le pied dans le plat Serge Lama, en disant que personne sauf lui ne voulait venir sur le prime lors de la première saison, et que la Star Ac', y en aura sûrement plus en 2009.
- Alice a plein de chansons... et elle s'en sort bien !
- Tout le monde est déchaîné avec Al Jarreau, et Anne en profite pour pousser la chansonnette.
- Et les résultats. Mickels est sauvé en premier, incroyable ! Je pensais que son manque de star attitude allait le dévaloriser auprès du public. Je suis vraiment contente car Mickels est, je le répète, le meilleur musicien de la promo, et de loin. Je ne parle pas de qualités d'instrumentiste, mais vraiment de ses grandes qualités musicales et harmoniques, qui peuvent passer au-dessus du public qui vote.
- Trio de fin : Anissa-Edouard-Alice. Sans surprise, c'est Alice qui est sauvé. Bon, j'aime beaucoup Alice, mais face à Edouard, elle ne faisait pas le poids. Il a de telles qualités musicales, et un vrai charisme ! En fait, j'aurais bien viré Solène-qui-sert-à-rien et le mettre à sa place. Les prime à enjeux sont toujours remplis de déceptions, rappelez-vous le prime-tournée de l'année dernière.

Bref, je trouve l'élimination d'Edouard totalement injuste, mais il s'est en tout cas bien éclaté sur le prime et est resté d'une grande classe jusqu'à la fin. Il va me manquer, je m'étais attaché à lui.


Publié dans Danses médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article