Le jeudi, c'est Danse et Cie 6

Publié le par Amélie

Je viens de passer une délicieuse après-midi au Salon du chocolat, et je suis encore en mode très sucré.
En passant, pour ceux qui ne savent pas, le Salon du chocolat est un lieu irrésistible qui regroupe pleins de très bons chocolatiers  qui vous font goûter leurs œuvres, et au bout d'1/2 heure vous avez déjà envie d'acheter l'intégralité de ce qu'il y a dans tous les stands.
 
Après ces quelques heures dédiées à la gourmandise, comment choisir autre chose que la Danse Espagnole, dite la Danse du Chocolat, extraite de l'acte II du ballet Casse-Noisette ?

Bon, je vous le fais rapide. Clara reçoit pour Noël un Casse-Noisette. Pendant la nuit, celui-ci se transforme en prince, et après avoir mis une raclée à l'invasion des rats, emmène Clara au Royaume des Délices remplis de confiseries. Et le chocolat y est représenté par une danse espagnole. Comme on est dans un ballet et que tout se termine bien, à son réveil (tout ça n'était qu'un rêve, vous l'aviez compris), Clara rencontre un beau jeune homme qui ressemble à s'y méprendre au prince de son rêve. Dans l'histoire, il y a aussi une fée dragée, des flocons de neige et une célébrissime valse des fleurs, mais je vous raconterais tout ça à Noël.

Les regardants auront remarqué que cette Danse Espagnole n'est pas sur pointe pour la fille, mais se danse en chaussure de caractère, soit des chaussures à brides à petit talon. Dans beaucoup de ballets classiques, l'un des actes représente une fête et se compose essentiellement de danses de caractère comme celle-ci. Ici, elle est de type espagnole, mais on trouve aussi, dans d'autres ballets, des danses de type tzigane, russe et de tout un tas d'autres des pays de l'Est.



Compagnie : Ballet du Kirov (maintenant le Mariinsky)
Musique : Piotr Ilitch Tchaïkovsli 
Chorégraphie : Marius Petipa

Publié dans Danses avec la danse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article