En direct de la Star Ac' 8 : épisode 5

Publié le par Amélie

Cette semaine, envolée d'Alice, jalousie de Joanna, et gros melon de la part de Harold.

Samedi :
- Les élèves rentrent la peur au ventre. Alice sauvée à 60% par le public, voila une situation à laquelle ils n'avaient pas songé. Maryline la voit limite en finale, faut pas pousser non plus. Joanna laisse éclater sa rancune, expliquant qu'elle ne comprend pas un tel score après sa performance ratée sur Harley-Davidson. Elle crache sur Alice tant qu'elle peut, en résumer, elle n'a rien à lui dire et ne la supporte pas. Grosse crise de jalousie.
- Gautier s'est fait casser en direct par son idole Johnny, il n'en mène pas large.
- Alice est très en colère après la pseudo-déclaration d'amour de Gautier sur le prime, devant son chéri. A partir de maintenant, elle "ne luis parle plus, c'est clair". ça ne l'empêche pas de lui faire un petit bisou avant de dormir.
- Cours avec Rafael. Les élèves sont au taquet, personne ne veut être nominé face à la killeuse Alice. Amargo leur fait bosser une chorégraphie sur Fame, qui leur servira de collégiale pour les évaaals de demain. Encore une fois, je kiffe la choré, je veux Rafael comme prof !  
- Le débrief d'Anne. Et Anne, elle n'est pas contente, pas contente du tout. Gautier a régressé depuis qu'il est arrivé, Mickels surjoue et n'accepte pas la critique, Alice ne transmet rien, Yvane est faux du début à la fin. Aucune larme malgré ces lames de poignards, les élèves écoutent humblement et sans broncher. Seule Maryline trouve grâce aux yeux de la chanteuse jazz. La jeune blonde est aux anges, surtout qu'elle était déjà bien sur son petit nuage après la demande en mariage de son chéri. Toutes les autres filles veulent la même chose, stop arrêtez !
- Les élèves devront chanter en duo pour les évaaaals. Alice et Gautier s'évitent soigneusement. Quentin, qui malgré son jeune âge saute sur tout ce qui bouge, compte bien en profiter.

Dimanche :
- Rafael Amargo vient faire répéter les élèves avant les évaaals dès 9h du matin. Commentaire de Maryline ou Anissa : "Je suis en retard, je m'en fous". Le genre de remarque qui m'insupporte. Quand on a cours, que ce soit au lycée, dans une école de danse réputée ou à la Star Ac', on arrive à l'heure, au minimum on ne s'en fiche pas d'arriver en retard, simple respect au professeur. Apparemment, ils connaissent moyen comme notion.
- Les évaaaaals. Et à part la collégiale, c'était bien foireux. Les élèves ont eu beaucoup de mal à jouer un couple amoureux et sensuel, et niveau idée de mise en scène, on est proche du zéro. Joanna s'en sort à peu près, mais son camarade Harold est à côté de la plaque. Quentin aussi a du mal. Yvane est toujours endormi, même s'il fait l'effort de chanter juste. Le couple Mickels-Alice est pour moi celui qui s'en sort le mieux sur Le plus beau du quartier. Elle minaude un peu, mais joue le jeu, lui assure. Un joli moment.
- Joanna laisse de nouveau éclater sa jalousie, mais cette fois-ci par rapport à Solène. Cette dernière part en effet juste après les évaaals à Vancouver rencontrer Céline Dion. Et Joanna, elle avait pris l'habitude de recevoir tous les cadeaux, donc là, d'être laisser sur le côté, elle a du mal à digérer. Messe basse à Anissa : "Il faut vraiment que je la prévienne parce que je ne la supporte plus…  Elle a changé". A part avoir pris plus d'assurance, je ne vois pas trop. Joanna commence un peu à me gonfler avec sa jalousie et son habitude des messes basses. Et son évaaal n'était pas génial.
- Mais l'annonce de la directrice va peut-être lui remonter le moral. Elle ira le soir même, avec Rafael, Mickels et Maryline, au Lido. Pour moi, le truc le plus kitch qui existe. Mais ça a l'air d'avoir plu au filles, en tout cas elles ont trouvé ça très artistique. C'est pas vraiment l'adjectif que j'aurais employé (moi, trop parisienne ?).

Lundi :
- Jasmine et Brice annoncent déjà les artistes prévus pour le prime. Et dans le lot, il y a Keziah Jones. Edouard est dingue, c'est son idole. Gautier refuse de participer aux répèts'. Quentin pense en effet avoir vu la liste des pré-nominés dans les mains d'Armande, et Gautier en fait partie. Gautier, le roi du pessimisme et du changement d'humeur. Fatiguant.
- Et les pré-nominés sont... Quentin, Yvane, Harold et Gautier, sans aucune surprise. Alice n'en fait pas partie, elle n'en revient toujours pas.
- Les rattrapages :
- "Qu'est-ce-que tu va chanter Yvane ? - Je sais pas..." Mais c'est quoi cette manie de passer ses rattrapages sans savoir ce qu'on va chanter. Gautier s'y est planté, Harold s'y est planté... Et Yvane s'y est planté aussi, en chantant sans aucune conviction une de ses compos qui devaient être bien récente puisqu'elle n'avait pas de titre. Foireux.
          - Harold ne me convainc pas, Gautier hurle à la place d'interpréter. Seul Quentin éblouie le jury avec une reprise de Brel. Je reconnais que le garçon est un très bon musicien et un excellent interprète, mais je trouve qu'il a toujours des accents de vieux chanteurs des 60's, et vu qu'il a 17 ans, c'est bizarre.

Mardi :
- Je ne l'ai pas écrite après coup, et je me souviens plus trop de ce qui s'est passé, mis à part les nominations.
- Donc Armande annonce les nominations... Harold, Yvane et Gautier.
- On sent Quentin extrêmement soulagé, il a du sentir la nominations pas passer loin. Personnellement, j'étais sûre qu'il ne ferait pas partie des 3, il a vraiment bien réussi ses rattrapages et il est de façon générale bien au-dessus des autres.
- Harold fulmine. Non seulement il ne comprend pas pourquoi il est nominé, mais surtout, il ne comprend pas pourquoi les profs n'ont pas hésité à le repêcher, et que tout s'est joué entre Quentin et Gautier. Son ego surdimensionné (encore un !) était contenu depuis trop longtemps, il éclate ce soir sans se cacher et envoie chier la directrice. En plus il saoule tout le monde avec ses questions existentielles.

Mercredi :
-  Les filles ne font pas grand chose le matin... Par contre les garçons sont priés de faire un parcours sportif imaginé par Christophe à travers toutes l'Academy. Harold transpire comme un malade. Et le coup des baskets crades sur le canapé pour faire les abdos, c'est peut-être mon coté Bree Van De Kamp qui ressort, mais ça m'a fait bondir.
- Journée people aujourd'hui. Christophe Maé vient dire bonjour aux élèves et faire un peu de musique avec eux. Rien de bien palpitant. Amel Bent pointe aussi le bout de son nez et distribue sa bonne humeur aux élèves, qui semblent apprécier. Harold n'a toujours pas digéré.
-
Le Top 5 : Mickels, Edouard, Alice, Solène et Joanna.  Oui, Alice est 3ème ! La jolie blonde ne semble pas en revenir, après toutes ces semaines de nomination. Joanna récupère sa place de tête sans se fouler beaucoup je trouve, plus parce que les autres ont bien levé le pied cette semaine. Cette fois-ci, tout le monde est récompensé, et les élèves vont voir le soir-même Edward aux mains d'argent. Je suis jalouse.

Jeudi :
- La veille, Alice avait beaucoup pleuré parce qu'elle n'a toujours pas le droit de chanter avec un artiste invité. J'aime bien Grégoire et sa ritournelle entêtante, mais mérite-t-il  autant de larmes ? La jeune élève doit de toute façon se reconcentrer, puisque c'est elle qui devra assurer le tableau de Kamel, sur Déshabillez-moi. Kamel lui apprend l'attitude sexy. Mais Alice, qui a pourtant l'habitude de minauder, est complètement coincée. Encore trop timide !
- L'ego d'Harold n'est toujours pas retombé. Ce qui donne l'occasion à Anne Ducros de piquer une admirable colère contre l'élève. Whaaou, ça décoiffe. Mais ça ne semble pas déstabiliser Harold.
- Nouvelle fumisterie de la Star Ac' : Marine Méchin, la "coach d'énergie mentale". Elle fait des discours où elle mélange les mots Energie, Combat, Soi-même, Force, et ça laisse les élèves tout songeur. Moi, ça me laisse surtout bien morte de rire sur mon canapé.
- Un peu de sexe à la Star Ac', vous n'y croyez plus ? Ce n'est pas arrivé par un couple d'élèves, mais par Dominique qui fait travailler la sensualité à Alice et Edouard. Et Edouard, ça le laisse tout chose de s'imaginer désirer Dominique. Il se confie ensuite à Mickels sur ce qu'il a ressenti, et là c'était assez drôle puisque la conversation contenait plus de Biiiiiip que de mots. On est dans une émission pour enfants, ne l'oubliez pas.

Le prime :
J'étais allée voir Je m'voyais déjà à la place, alors peu de détails.
- Alice s'est franchement pas mal débrouillée sur son tableau. Sexy à souhait et pas timide. Mais son manque de contrôle du souffle me gêne toujours, j'ai constamment l'impression qu'elle s'essouffle.
- Gautier sauvé par le public, ça, je m'y attendais, mais pas sauvé d'aussi peu. Et honte à eux, les élèves ont préféré sauvé Yvane. Oui, je sais bien que Harold était plutôt dans le genre insupportable cette semaine, mais artistiquement, y a pas photo ! Je croyais m'être débarrassée d'Yvane définitivement, je me le retape pour encore une semaine, beuhh.

Publié dans Danses médiatiques

Commenter cet article