J'aime pas l'automne

Publié le par Amélie

Oui, je sais que sur pas mal de blogs en ce moment fleurissent des odes à l'automne.

Et bien moi je vais vous dire un truc : je n'aime pas l'automne.

Mais ça n'a pas toujours été comme ça. Quand j'étais petite, j'aimais bien l'automne. Notre cour de récré possédait plusieurs marronniers, et les mois en "bre" étaient synonymes de bouquets de feuilles aux couleurs flamboyantes, de nouveaux habits, de ramassages de marrons pas comestibles mais ça nous amusait beaucoup quand même. Pendant les vacances de Toussaint, on partait à la campagne. On shootait dans les feuilles mortes, c'était à celle qui faisait le plus de bruit en les faisant craquer sous ses chaussures neuves. Nous faisions de grandes promenades dans la campagne déserte, les couleurs de la nature étaient magnifiques, une sérénité se dégageait du paysage.

Encore maintenant, j'essaye autant que possible de partir quelques jours dans le Sud. Avec un peu de chance, on déjeune dehors sous le soleil, on part aux champignons même si on ne trouve rien du tout, on fait de longues promenades, savourant une certaine fraîcheur et le calme retrouvé, la soirée au coin du feu.

En fait, je rectifie.
Je vais vous dire un truc : je n'aime pas l'automne à Paris.

Maintenant, faire des bouquets de feuilles mortes m'amuse beaucoup moins, et je n'attends pas septembre pour me faire plaisir dans mes boutiques préférées.
Maintenant, tout ce que je vois de l'automne, c'est la pluie, qui commence le 1er septembre et ne semble pas vouloir s'arrêter avant décembre. Si, dès fois, elle s'arrête, et reprend à chaque fois que je suis dehors et sans parapluie. Il fait frisquet, un genre de température qui fait qu'on ne sait jamais comment s'habiller. Le temps de soleil par jour s'étiole dangereusement, le JT de 20h n'a pas encore commencé que ça y est, il fait déjà nuit noire. Ce qui nous entoure est tout tristounet. Les plantes sur les balcons sot moins colorées, les arbres s'étirent misérablement. Les gens, déprimés par le manque de chaleur, tirent une tête des plus sinistres dans le métro. La couleur du ciel alterne entre gris clair et gris foncé (Délavéééééééééées, nos sages annéééééééééées), tout est mouillé, les flaques n'ont même plus le temps de sécher entre chaque averse.
En automne, il n'y a aucun événement pour nous remonter le moral. Les vacances sont déjà loin et Noël n'a pas encore montré le bout de son nez, même si les vitrines des grands magasins sont chaque année un peu plus en avance sur le 25 décembre.

L'automne à Paris est juste la période la plus démoralisante de l'année.

Je préfère de loin l'hiver et son froid sec. C'est une saison qui n'hésite pas, qui tranche, alors que l'automne ne sait jamais sur quel pied danser. Je préfère de loin le froid à la pluie. Bien emmitouflée, je peux marcher des heures le long des quais de Seine, même par 0 degré. Le froid qui pique mes joues me réveille alors la pluie en continue me pousse à rester avachie sur mon canapé.

J'aime pas l'automne à Paris
.
En même temps, je suis sûrement influencée par le fait que, depuis deux jours, je végète chez moi frissonnante alors que bien emmitouflée dans un gros pull, et que j'ai l'impression désagréable d'avoir une gorge qui a doublé de volume. Sûrement influencée par le fait que ma principale occupation depuis 2 jours est de me moucher, de tousser, et d'attendre que ça passe.

Publié dans Danses avec moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Doris 19/10/2008 03:17

J'espère que ça va mieux depuis... Je compatis pour l'automne à Paris. J'ai l'impression de n'avoir jamais vu d'automne aussi magnifique depuis que je suis à Montréal... Déjà depuis l'avion, on était ébahis par ces couleurs chatoyantes et cette jolie lumière sur la ville...

Amélie 20/10/2008 00:12


> Louloute : ahhh, ça fait plaisir de voir que je ne suis pas la seule. Et bienvenue au passage !
> Doris : Merci ! Oui, ça va mieux. J'ai vu les photos sur ton blog... Magnifique ! 


Louloute 11/10/2008 12:12

Moi non plus !Ca me fatigue qu'on soit tous malades, j'ai pas envie d'avoir froid et puis le matin il fait nuiiiit !Mode râleuse off*:-)