Le petit bilan d'actu 3

Publié le par Amélie

Petit tour des événements de la semaine.

- Le bilan de la commission Copé sur les chaînes publiques sans publicité. Je ne vais pas trop me pencher sur le fond, le manque à gagner compensé par une nouvelle taxe sur les FAI, si c'est une bonne chose ou pas, etc. Je ne connais pas assez le sujet pour ça. Mais l'idée d'une télévision publique sans pub est plutôt pour me plaire. Je voudrais en fait revenir sur le point qui a sûrement suscité le plus de débats, l'idée de nommer le Président de France Télévisions par le Gouvernement, et le tollé qui a suivi. Aujourd'hui, ce fameux Président est nommé par les 9 sages du CSA... dont 3 sont nommés par le Président de la République, 3 par le Sénat et 3 par l'Assemblée Nationale... 9 sages qui sont, c'est de notoriété publique, très attentifs aux vœux du Gouvernement quand il s'agit de nommer ce fameux chef de la télé publique. Alors pour moi, ce changement n'est pas, comme le clament certains, le début de la main-mise du Gouvernement sur France Télévisions, mais juste la fin d'une grande hypocrisie. Et pas le point le plus discutable écrit par la commission Copé.

- L'avancée sur la législation des mères porteuses. Je dois dire que cette idée me laisse assez perplexe. C'est une aide formidable pour aider un couple à avoir un enfant, surtout si c'est fait dans de bonnes et claires conditions. Mais est-ce vraiment si facile à vivre que ça pour les fameuses mères porteuses, laisser l'enfant qu'elles ont porté pendant 9 mois à quelqu'un d'autre... Sans compter toutes les dérives que ça pourrait amener, genre trafic d'utérus, et femmes contraintes et forcées de devenir porteuses. Alors pourquoi pas cette loi, si elle est solidement encadrée.

- La montée de Besancenot. Les médias se sont donnés le mot, on ne parle que de lui dans les pages politiques. Certes, il a toujours une bonne cote de popularité, mais son nouveau parti anti-capitaliste n'est toujours pas crée. Premier adversaire du PS en 2012 ? Sûrement, surtout que la réapparition pas terrible cette semaine de Ségolène Royal et les guéguerres intestines qui semblent reprendre (mais se sont-elles un jour arrêtées) rue de Solférino ne peuvent que rendre service à Besancenot.

- Le début de Secret Story. S'il vous plait, ne faîtes pas genre : "Pfff, je ne regarde pas ce genre d'émissions décérébrées où il ne se passe rien, si ce n'est un grand vide". C'est ce qui va rythmer l'été télévisée, avec déjà une audience supérieure à celle de l'année dernière. Je n'ai vu que la fin, je n'ai donc pu apprécier que quelques candidats. Quentin le mannequin avec rien dans la tête (oui, il y en a beaucoup des candidats comme ça), Marilyn, la seule candidate qui a vraiment la classe et deux bambins qui vont envahir chaque prime, John-David, autres mannequin avec rien dans la tête, Caroline, une bombe et qui le sait, et surtout, point d'orgue, Isabelle. Elle est fan de Pamela Anderson, ça situe déjà le personnage. Elle s'est même fait refaire les seins pour mieux lui ressembler, ça situe encore mieux le personnage. Dans ses yeux se reflète un vide tragique et insondable qui promet de merveilleuses répliques et des moments surréalistes.

- La maladie du cœur de Thuram. Pendant que l'Espagne est en train de gagner l'Euro, je reviens sur le cas Thuram et sa déformation du cœur qui l'empêche de signer au PSG. Ça fait froid dans le dos. Depuis plus de 10 ans qu'il joue, personne ne l'a remarqué. Il aurait pu s'écrouler sur le terrain à chaque fois qu'il a joué. Il doit se sentir comme un survivant. Certaines mauvaises langues disent qu'il a inventé un gros mytho pour ne pas signer au PSG... Oui, c'est aussi plausible.

- Jamie Lynn Spears a eu son baby. OK, l'info date de la semaine dernière mais c'était tellement important comme nouvelle que je n'ai pas pu m'empêcher de la signaler. La jeune (écervelée) sœur de Brit-Brit, âgée de 17 ans, a eu le 19 juin une petite fille, appelée Maddie Brian. Son petit copain est à peine moins jeune qu’elle. Mais il parait qu'en fait Jamie Lynn a eu ce bébé avec son producteur d'une trentaine d'année, et qu'il fallait bien une couverture. Bonne chance dans la vie à Maddie Briand, quand même.

Publié dans Danses avec l'actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 30/06/2008 16:45

Le débat sur les mères porteuses me partage beaucoup, il me semble que c'est légalisé en Angleterre, non ? Pour France TV sans pub, je pense au contraire que ça peut être positif sur la qualité, dans le sens où les chaînes n'auront plus à penser à la course à l'audience, mais seulement au contenu.

Sparadra 30/06/2008 09:05

Pour ce qui est de la non-publicité sur les chaînes publiques, ça va forcément avoir un impact sur la qualité des programmes. Malgré le fait que je ne suis déjà pas fan des chaînes publiques, il y a malgré tout, ponctuellement, de très bonnes émissions. Je crains que la suppression de la pub n'entraine des restrictions de budget à ce niveau-là. Moi ce qui m'emmerde concrètement, ce sont les "coupures" publicitaires au milieu des films, séries etc. La pub entre deux émissions, ce n'est pas si gênant que ça. Pour ce qui est de la légalisation des mères porteuses, je suis fondamentalement contre. Je ne sais pas jusqu'où certains couples sont capables d'aller pour avoir un enfant "à moitié" à eux sur le plan biologique. Avoir un enfant est avant tout un challenge affectif et éducatif, la biologie, à mon sens, s'inscrit en second plan. J'espère que j'aurai un jour la chance d'avoir des enfants, mais en arriver à de telles extrémités dont le moyen et la finalité soulèvent des questions de cet ordre, je ne sais pas... Il me semble qu'il aurait été plus judicieux de revoir les lois régissant l'adoption...