Blogs, influences et sponsoring

Publié le par Amélie

C'est un long post de  Deedee sur les billets sponsorisés la semaine dernière, et ses très nombreuses réactions, qui m'ont donné le courage de me lancer dans cet article que j'ai envie d'écrire depuis pas mal de temps.

Au premier temps le blog. D'abord un outil simple pour accros du net, qui se démocratise de plus en plus. Chacun a maintenant la possibilité d'être rédacteur en chef de quelque chose, son blog. N'importe qui peut écrire, dévoiler sa vie dans ce qu'elle a de plus intime, et être potentiellement lu par la planète entière. La mode du blog explose en 2003 je dirais, pour ne plus s'arrêter.

Et comme dans tout phénomène, il y a ceux qui testent pour voir, ceux qui font ça sans prétention, ceux qui arrêtent très vite. Et ceux qui sont plutôt doués, que ce soit en écriture, en référencement ou en capacité à se créer un réseau pour amener le plus de monde possible sur son blog. Des "blogueurs influents" comme on dit maintenant.
Et qui dit beaucoup de lecteurs dit aussi beaucoup de consommateurs. Car l'audience d'un blog est en général très ciblée. Une personne va souvent lire des blogs qui parlent de sujets qui l'intéressent. Ainsi le ton d'un blog et son contenu en dit long sur les lecteurs, ces consommateurs potentiels.

Inutile de dire que la publicité a vite senti le bon filon. Si au début l'invasion de la pub sur les blogs pouvaient être un peu lourde, elle s'est ces derniers temps beaucoup améliorée. Elle s'intègre bien au blog, souvent dans les colonnes à droite ou à gauche des articles, elle respecte plutôt bien la charte graphique, le ton du blog, avec des produits à vendre pouvant bien intéresser le lectorat. Les "petits" blogueurs (ceux qui ont une audience faible) peuvent ainsi avec la pub payer en partie l'hébergement, voire la totalité. Pour les bloggeurs très influents, c'est une somme d'argent de poche parfois non négligeable. Ce principe n'est pas spécialement choquant. Celui qui fait de l'audience ramasse la pub, comme dans n'importe quel média, et récompense souvent le travail bien fait. La pub est à un endroit précis, clairement indiquée, s'intègre très bien dans le blog et ne joue pas sur le contenu éditorial.

Après la pub sont venus les agences de buzz. Autrement dit, plus on parle d'un produit, que ce soit en bien ou en mal, plus c'est bon pour ses ventes. Et là encore, le marché du blog est parfait pour ça. L'agence donne un produit au blogueur, l'invite à une soirée pour le lui présenter. Libre à lui ensuite d'en parler, en bien, en mal ou pas du tout, d'y consacrer un article entier ou seulement quelques lignes. Il n'y a aucune obligation. Le ton et l'intégrité du blog sont respectés. Et c'est la plupart du temps un produit ou une info qui peut beaucoup intéresser le lecteur. Là encore, pas de problème pour moi. Le journaliste fonctionne comme ça, reçoit des communiqués de presse, des produits, est invité en projo presse. Après, il en fait ce qu'il veut. L'agence veut communiquer sur un produit, elle chouchoute un minimum celui qui fournira l'info au public. C'est vrai que, lorsque vous êtes invités à la présentation presse de la Nouvelle Star, et que le tout est agrémenté d'un concert de Julien Doré, de champagne et de macarons Pierre Hermé, c'est un gros chouchoutage. Mais malgré le bon temps que vous avez passé, et l'élan de sympathie sans faille que vous avez depuis pour Virginie Efira, il n'y a pas d'accord entre le produit et vous, vous en faîtes ce que vous voulez.

Après ça est venu quelques chose que je trouve beaucoup moins louable et beaucoup pus pernicieux : le billet sponsorisé. Une agence vous envoie un produit et vous rémunère si vous écrivez un biller positif sut cet article. De la publicité en gros. Vous êtes payés non pus à blogguer, mais à faire de la com'. E là, ça me gêne franchement. Pour moi, la pub a déjà une place sur le blog : dans les colonnes ou en bannière. Pas dans un article.

Alors je sens déjà les critiques des blogueurs qui ont affaire à ce procédé :
-"Dans la presse aussi ça existe, avec les publi-communiqués". C'est vrai. Sauf que ce n'est pas les journalistes du magazine qui l'écrive, la rédaction ne participe pas à ça. Ensuite, le "publi-communiqué" est clairement indiqué (contrairement au "billet sponsorisé" dans les blogs qui parfois n'apparait qu'en tout petit et à la fin), il n'a pas la même police, ni la même mise en page que le reste des articles. C'est une publicité bien mise en forme, mais pas une partie du rédactionnel du journal, ce sont deux choses bien distinctes. Ce qui n'est pas le cas avec le billet sponsorisé.

-"Je parle de produits qui peuvent intéresser mes lecteurs, j'aime ces produits, j'aurais très bien pu en parler sans être sponsorisé". Très bien, alors pourquoi ne pas l'avoir fait ?

-"J'emploie le même ton que les autres articles, je soigne le tout". Alors ça, non. Un article sponsorisé se sent avant la fin du premier paragraphe. Parce que même s'il y a souvent un effort d'originalité, l'engouement pour le produit sonne spécialement faux. Et puis ça ne peut pas être écris come n'importe quel billet, puisqu'il y a ici l'obligation d'être positif.

-"Pfff, et pourquoi un bloggeur ne pourrait-il pas être rémunéré pour ce qu'il fait, s'il marche bien ?" Mais je suis tout à fait d'accord, la publicité en colonne ou en bannière est d'ailleurs faite pour ça.

Et sans parler d'une certaine homogénéité dans la blogosphère. Tomber sur plusieurs blogs en une même matinée qui parle de la même chose avec le même ton faussement enthousiaste a quelque chose de particulièrement énervant. Surtout que, malgré ce qu'en disent certains, beaucoup de blogueurs parlent de produits pas vraiment en rapport avec le reste de leur blog. Combien se sont découverts, il y a 15 jours, une soudaine passion pour les vacances en Irlande ?

Si la pub et le buzzing sur les blogs ne me gêne pas, mais au contraire m'intéresse beaucoup, c'est un tout nouveau mode de communication, le billet sponsorisé me gonfle, et me parait plutôt dangereux.

On ouvre un blog pour le plaisir, par besoin d'écrire. On le maintient parce qu'on aime ce petit espace, qui malgré qu'il soit beaucoup lu, reste un coin rien qu'à nous. Le blog est fait pour partager nos passions, se défouler, s'amuser, écrire sur tous et rien, parler de sujets qui nous tiennent à cœur. Pas pour devenir le porte-parole des nouvelles agences de com'.

Publié dans Danses médiatiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 01/08/2008 11:02

Bienvenue Lili K. !J'ai aussi l'impression que l'article sponsorié se répand de plus en plus, les deux partis doivent y trouver bien leur compte.

Lili K. 31/07/2008 00:23

Oui ça me rends également perplexe tous ces articles plus ou moins sponsorisés (notamment dans des blogs franchement intelligents et originaux). Bon, je dois admettre une petite tendance au 'NO Logo', mais quand même est-ce une impression ou ce genre d'articles sponsorisés sont de plus en plus répandus...?Lili K.