Le jour d'après

Publié le

Visionnage hier du film Le jour d'après, cramponné au bras de Brice. Oui  parceque je suis très bonne spectatrice, et même les Potter ou les Indestructibles me font sursauter ("Harry , derrière toi !!!! "). Donc imaginez mon état de stress durant ce film catastrophe.
 
Petit topo : suite au fontes des glaces de l'Arctique, le courant marin qui maintenait le climat tempéré disparait d'un ccoup, ce qui provoque en quelques jours l'apparition de l'ère glacière, et met sous la neige toute l'émisphère Nord (enfin, surtout les Etats-Unis dans ce cas-là).


Le vrai film catastrophe, et bien réussi. Un énorme cyclone, une gigantesque inondation, une méga tempête de neige le tout en quelques jours, un scientifique que personne ne croit au début, une histoire d'amour, une famille dispersée aux quatres coins, un papa  courageux qui sait affronter le froid polaire, des morts en pagaille, mais encore plus de morts évités par le courage des héros, un président américian la main sur le coeur...

Bref, tout le tralala d'un film catastrophe. Mais il faut avouer que ça tient la route et qu'on ne s'ennuie pas une seconde. En sus, une morale, un peu simpliste par moment, mais qui a le mérite d'exister. Ben oui, tous ces morts sont dus à la fonte des glaces = au réchauffement de la planète = au non-respect des accords de Kyoto = oui, Bush, c'est toi qu'on vise.

Ajoutons en plus que toute cette population de l'émisphère Nord  doit maintenant aller vivre dans les pays du tiers-monde, avec le bon-vouloir de ces derniers. L'image de ces millers d'Américains coincés à la frontière du Mexique laisse rêveur.

Il a ensuite fallut toute la patiente de Brice pour que j'arrive à dormir tranquille, et donc que j'accepte le fait que tout ça mettra beaucoup plus de temps à arriver, si jamais ça arrive. Beuhh, c'est pas la vague de froid qui sévit en ce moment qui va me rassurer (moi, naïve ? Hummm, un peu trop impressionnable peut-être ^-^).
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Rosengirl 25/01/2006 18:01

Et sinon tu n'aurais pas un peu bavé sur Jake Gyllenhaal entre deux sursauts ?

Amélie 27/01/2006 22:15

Lol,  le contraire est quand même légèrement difiicile :)