Eloge de la paresse

Publié le par Amélie

Quand vous travaillez, il arrive régulièrement un événement plutôt agréable : le RTT.

Tout commence le vendredi matin. Un réveil sonne, au loin, vers 7h15.  Mais votre compagnon prévenant l'éteint tout de suite, et vous replongez dans les bras de Morphée sans soucis.

Vous rouvrez les yeux vers 9h30, sans ce sentiment coupable de rester au lit à se réveiller tout doucement. Vous vous levez vers 10h00, parce que quand même, il s'agit d'en profiter

Petit déj tranquillou, émission de télé que vous n'avez plus regardé depuis vos années de fac, s'occuper de soi, ranger son appart, remplir quelques papiers. Tout en profitant d'être seule et d'imaginer tout ceux qui sont en train de trimer.

undefinedVers 13h00, vous partez, toujours sans vous stresser, déjeuner dans un chouette petit resto parisien où vous ne pouvez jamais allé, trop loin de votre job. Après plus d'1h30 de papottage, vous vous décidez à repartir vers les Grands Magasins. Vous profitez du métro, qui se découvre tout à fait vivable en dehors des heures de pointes.

Vous arrivez aux Galeries Lafayettes. Et là, ô miracle, vous découvrez ce magasin sous un autre jours, sans la moitié des parisiennes et des touristes japonaises agglutinées à tous les étages. Dans ces conditions, il devient tout de suite beaucoup plus simple de repérer une paire de botte chez André à 50 %.

Après le shopping et un déambulage à la Fnac, sans avoir besoin de bousculer le moindre client pour accéder au rayon, ni de poireauter à la caisse, vous remonter la rue de Clichy pour prendre un cours de barre au sol. Exceptionnellement, vous arrivez sans courir, en avance, et sans 8h de boulot sur les épaules. Vous en profitez beaucoup mieux.

Vous rentrez chez vous en pleine forme et prête à savourer la soirée entre potes qui s'annonce.

Et c'est peut-être là que le meilleur arrive. Quand vous rentrez de la soirée vers 3h30 du matin. Vous vous couchez crevée en pensant que vous avez encore tout le dimanche pour récupérer. Et là, tout s'illumine : demain, ce n'est pas dimanche, c'est samedi. Le week-end ne fait donc que commencer...

Paresse, quand tu nous tiens.

Publié dans Danses avec moi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nico31 05/02/2008 19:19

Moi je prend mon RTT le lundi car je ne travail pas le vendredi après midi...Donc mon week-end est beaucoup plus long...lol...Nico31...