Mon bilan de l'année : pipole et Cie

Publié le par Amélie

Après la politique, la culture et les buzz, voici le dernier volet de mon bilan de l'année. Et j'ai bien sûr gardé le meilleur pour la fin, à savoir nos amis les pipoles.

La pipole qui fait pitié de l'année : Britney Spears
Moi je dis, si 2007 n'a pas été une année placée sous le signe de Britney, je j'ai jamais lu Public.
Alala, sacrée Britney. Un rasage de cheveux en direct, une rehab, un divorce, une perte dela garde de ses enfants, un copinage avec paris Hilton... Tout ça sous l'oeil de centaines de photographes. Alors une fois qu'on a bien ri, on a envie de la protéger notre petit Brit-Brit. Parce qu'elle va pas fort, qu'elle fait une grosse déprime, et que comme ça va, la prochaine fois qu'on entendra parler d'elle, ce sera pour nous annoncer son suicide Parce qu'elle est touchante mine de rien, avec son look horrible, ses kilos en trop, ses peines de coeur, ses larmes, sa no-culture... Malgré son statut de star, elle est tellement comme tout le monde. Oui, je l'avoue, les images de Britney poursuivie par les paparazzis en pemanence m'ont fait de la peine. Allez Brtiney, tu vas y arriver ! (Mais une bonne psychothérapie serait peut-être à envisager).


undefined Le mec de l'année : Georges Clooney
Parce que What else d'abord... Je n'ai jamais vu un mec qui arrivait à rester aussi sexy en faisant une pub pour du café industriel. Toujours aussi glam, toujours aussi séducteur, toujours aussi bon acteur (que ce soit dans de grosses machineries hollywoodienne ou dans des fims inépendants), toujours aussi engagé (pur le Darfour...), toujours aussi potes avec les plus grands. Comme le bon vin, Georges est de plus en plus irrésistible au fil des ans. Tellement indispensable.


La découverte mec de l'année : Sébastien Chabal
L'explosion de Sébastien chabal, c'est un peu le retour au guerrier. Fini le métrosexuel un peu chochotte, place aux hommes, aux vrais. Virile, poilu, musclé (1,92 m, 115 kilos, 9% de masse graisseuse), cheveux aux vents, il n'a même pas peur de foncer sur trois mec bien bâtis eux-aussi. Marié et pères de famille en plus, aucun reproche niveau moralité.
"Hummm Chabal !".

La femme de l'année : Cécilia Sarkozy
Parce que, durant des années, on l'a accusé de rester avec Sarkozy uniquement pour l'attrait du pouvoir. Et hop ! Le jour où son mari accède à la fonction suprême, elle s'en va. Enfin, en ayant le temps de libérer 7 infirmières prisonnières en Libye depuis des années. Là, elle est plutôt silencieuse. Mais je suis sûre que c'est pour mieux préparer avec minutie sa prochaine sortie.


La découverte femme de l'année : Valérie Bègue
En général, la nouvelle Miss France, on oublie son nom un mois après les élection. Sauf que pour Valérie Bègue, un mois après son élection, Entrevue publiait des photos d'elle assez moyenne. Mais la Miss s'accroche à sa couronne et assume, faisant passer Geneviève de Fontenay pour la dernière des biguottes. Sa remplaçante ? Tout le monde s'en fout. Mais elle, chaque animateur l'a veut sur son plateau. On ne risque pas de l'oublier. 


undefinedLa trash de l'année : Amy Winehouse
ça a été très dur de choisir cette catégorie... Pourtant, après mûre réflexions, c'est bien Amy Winehouse qui remporte la palme. Sûrement après al vidéo où elle sniffe en public durant un concert. Elle a tout de la trash attitude : un look qui fait parler, un fort penchant pour l'alcool ou la drogue, des sorties uniquement la nuit, un boyfriend destructeur et actuellement en prison, des crises de colères excessives... Le tout surmontée d'un grand talent et d'une voix rauque inoubliable. Dernière folie en date : elle s'est teinte en blonde.


La crise d’ado de l'année : Laure Manaudou
Laure, quand elle avait 14-15 ans, elle habitait chez philippe Lucas, n'en sortait que pour aller nager et n'avait aucune vie sociale en dehors de la piscine. Alors c'est sûr, qaund à 18 ans elle découvre le monde et que tout les mecs qui tourne autour, elle veut tester elle-aussi. Rappel des faits. En mars, elle crie son amour sous tous les toi avec son bel Italien, cite els prénoms de ses futures enfants avec lui et multiplient les déclarations d'amour public (chose quelel avait déjà faite 6 mois ayparavant avec un autre). Deux mois plsu tar, elle quitte sur un coup de tête son entraîneur-papa poule pour vivre le grand amour... Avaant de repartir le coeur brisé quelques mois plus tard, pour relonger direct dans les bras d'un novueua najeur. L'amour midinette, fleur bleu et totalement déconnectée de la réalité, totalement ado.
A noter que pour 2008, Nicolas Sarkozy, avec ses déclaratiosn aux joursnalistes à propso de Carla, est proche de déjà remporter le trophé.


La photo de l'année : Paris Hilton en prison
Et là aussi, il y avait du choix. J'ai finalement opté celle qui, parait-il, s'est envolée à 1 million de dollars. La jet-setteuse n'est pas au-dessus des lois. Et malgrés des crises de larmes, le meilleur des avocats et même une pétition à Arnold Schwarzenegger, la jeune blonge écope de 46 jours de prison pour conduite en état d'ivresse et sans permis. Pour se refaire une image, Paris déclare aussitôt que cette expérience lui a ouvert les yeux, et qu'elle veut changer. 3 jours plus tard, on la retrouve sous le soleil de Hawaii accompagnée d'un charmant surfeur. Sacrée Paris.

Le couple rock'n'roll de l'année : Kat Moss et Pete Doherty
Ce qu'il y a de plutôt drôle avec ce couple, c'est qu'ils ne sont plus ensemble (Pete est avec la best friend de Kate), mais que leur prénom reste toujours indissociable. Sex, drug & Rock'n'roll, et so british en plus, ils étaient certe compètement défoncés, mais tellement branchés. Depuis, c'est la guerre par magazine interposé. Qui sera le plus tendance ? Qui refera plus vite sa vie ? Qui crachera le mieux sur l'autre ? Ils sont nencore plus attachants et intéressants une fois éparés.

undefinedLe mariage de l'année : Eva Longoria et Tony Parker
A croire que Paris n'a vécu que pour ça le temps d'un week-end de juillet. Ils l'avaient bien cheerché en même temps avec leur contrat d'exclusivité qui interdisaient tout paparazzi dans le sparages. Mais qund même, un basketteur ultra-prisée et une actrice de série passionnate, ça donne forcément un mariage on ne peut plsu glamour; Si on rajoute la tenue Chanel, les pipoles invités et la réception au chateau de Vaux le Vicomte, on vire carrément dans le conte de fée. Totalement inaccessible pour les spectateurs qui n'ont eu droit qu'à un bruissement de robe derrière un rideau noir.

Le couple à baffes de l'année : Angelina jolie et Brad Pitt
Pitié, faite quelque chose. Je n'en peux plus. Le moindre passage de leur discours dégouliant de bons sentiment de donne la nausée. Et uen adoption apr çi, et un don improtant par là... ça ne me dérangerait pas autant, si à chaque fois, leurs bonne action n'étaient acocmpagnée par uen bonen dizaine d caméra et apapreil photo. trop de caritatif tue le caritatif, ne l'oubliez jamais.

Le divorce de l'année : Nicolas et Cécilia Sarkozy 
On en revient un peu à la "femme de l'année". Mais quand même, ce divorce, peu de monde l'ont vu venir. Si vite recasé en plus. Y en a quis e remette vite


La tendance de l'année : la rehab
Sachez-le bien. malgré le sfrasques d'Amy, la pipole toujorus bourrée c'est finis. maintenant, le aprcours est mieux défini. OK, on se défonce tous els soirs en boîte de nuit et on vire à l'anorexiue Mais un jour, on comprend. Gra^ce à l'amour ou à un voyage en Afrique. La vie vaut plsu que ça. OIo faut alors aprtir en Rehab red&écouvrir les vrais valeurs de la vui, la méditation. Après, uenf osis rotie, il ets de bons ton de se d"goter un copain porope sous tous les rapoorts et de faire unbébé. regardez Nicole Ritchie. Elle faisait pitié il y a +6 mois. Maintenant, c'est une sainte.


undefinedL'envie de vomir de l'année : Grégory Lemarchal
Que ce soit clair. Je n'ai rien contre Grégory Lemarchal, ni contre l'appel aux dons d'organes. C'est juste tout ce qu'a fait TF1 autour de ce décès. Les opérations spéciales, les regards mouillés de Nikos, les nombreux hommages des élèves  de la Star Ac'... Vous ne pouvez pas le laisser en paix ce pauvre garçon ?


Le déménagement de l'année : les Beckham à Los  Angeles
Parcqe qu'il est toujours impossible de faire un bilan de l'année pipole sans parler des Beckham. Je ne sais pas si l'on a déjà connu un déménagement aussi médiatisé. Ils sont partis vivre sous le soleil de Los Angeles, et sont devenus très rapidement capains avec tous les couples du coin. Surtout les Cruise, même s'il y a mieux niveau images. Les Beckham sont toujours aussi hâpés par les flashs des photographes, toujours aussi bizzarement fringués, toujours aussi riches et toujours aussi fières de le montrer. Mais malgré cela, depuis qu'ils sont partis outre-Atlantique, j'ai l'impression que l'on entend moins parler d'eux. Victoire ?

Publié dans Danses avec l'actu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article