11e salon du Chocolat

Publié le

L'histoire commence venrdredi matin, le chef arrive en disant à la rédact chef : j'ai une surprise pour toi". A savoir une invitation presse pour l'inauguration du 11ème salon du chocolat.

Mais la rédac -chef ne peut pas y aller, et c'est finalement moi qui hérite du précieux carton. Hummmmmm !
Je précise, le chocolat est quasiment mon aliment vital, la chose dont je ne peut pas me passer. J'ai beosin chaque jour de ma petite surcrerie chocolatée. Et plus c'est noir et corsé, plus j'adore.



Arrivé à Porte de Versaille avec Alissa vers 19h30, petit vagabondage dans le salon, puis direction le podium pour les discours, la démonstration de capoeira, et surtout le défilé de robe en chocolat.
Impressionnant tout de même, de vrais petits bijoux artisitique et tendance qu'on aurait envie de croquer à pleine dent. Chapeaux aux créateus et chocolatiers pour ces meveilles éphémères !

Puis déambulation pendant 2h30 dans le salon. Grignotage, dégustage, achats, brochette de fruits au chocolat, ses en éveille, liqueure de chocolat, fleurs en chocolat, chocolats sous toutes ses formes....un régal...

Ce qu'il faut faire au salon du chocolat, c'est éviter les stands connus (Mars, Nesthlés, Léonidas...), et aller vers le coin des artisans. C'est ici que se trouve les chocolatiers de France, les pas-connus ici, mais adulés dans leur rue/quartier/ville... Les créateurs, les amoureux du chocolat. Ceux qui font non seulement des choses très bonnes, mais aussi très jolis. Les imaginatifs...
Bref, les meilleurs chocolatiers de France réunis dans un même endroit.... le rêve.

Pour les amoureux du chocolat, je conseillerais d'y aller en semaine, en journée. Sinon, la foule fait perdre tout son charme au lieu. L'invitation de presse était une sacrée chance : pas trop de monde, donc possibilité de gouter à plein de choses, de discuter avec les artisans, de flâner sans rentrer dans les gens, sans bousculades, sans attente....

On s'est bien régalé !

Commenter cet article